Les 10 aéroports les plus reculés (et les plus incroyables) du monde

Beaucoup utilisent les jets privés par souci de flexibilité en termes d’horaire et du choix de l’aéroport. L’une des grandes différences entre les avions de ligne et les jets privés est que les seconds peuvent atterrir dans dix fois plus d’aéroports.

Certains d’entre eux permettent d’accéder aux endroits les plus reculés du monde. Sur la plage, au cœur de l’Himalaya ou sur la glace antarctique, nous avons listé les dix aéroports les plus reculés offrant un atterrissage unique.

Pour nous aider à faire ce choix, nous avons pris en compte les nominations de notre panel de juge pour le sondage sur les plus belles approches d’aéroport 2016.

Paro, Bhoutan

Aéroport de Paro au Bhoutan

Unique aéroport international du Bhoutan, Paro est situé sur une vallée, à quelques mètres de la rivière Paro Chhu et entourés de montagnes de plus de 5 000 mètres d’altitude.

Ces hautes montagnes rendent l’arrivée à l’aéroport particulièrement palpitante.

Lee Abbamonte, qui a visité 318 pays à travers le monde, décrit Paro comme l’une de ses approches préférées : « Il faut effectuer une manœuvre en angle droit pour se poser à Paro, le seul aéroport de ce petit royaume au cœur de l’Himalaya. L’approche est effrayante, mais vaut vraiment d’être vécue ! »

Telluride, Colorado, USA

Aéroport de Telluride dans le Colorado

Situé à 2 767 mètres d’altitude, l’aéroport de Telluride est l’un des plus hauts aux États-Unis. Il peut représenter un défi pour les pilotes à l’atterrissage, à cause de sa piste pentue au milieu des montagnes.

Mais il offre une vue imprenable pour les voyageurs, particulièrement à la tombée de la nuit.

Benet Wilson, qui tient un blog concernant l’aviation, explique la difficulté de l’approche : « La piste est taillée dans la roche à flanc de montagne et si le pilote manque son approche, il est aussitôt redirigé vers Montrose, mais la vue est exceptionnelle. »

Courchevel, France

Aéroport de Courchevel dans les Alpes

L’une des destinations les plus populaires pendant la saison hivernale, l’altiport de Courchevel dont la piste est extrêmement courte et pentue.

À PrivateFly, nous proposons des vols en hélicoptère vers Courchevel depuis les aéroports les plus proches (tels que Chambéry, Grenoble, Annecy ou Genève).

Maxime Pagnoux, pilote et photographe, commente : « Je trouve les altiports assez extraordinaires ! La vue est incroyable et puis… arrêter un Cessna Citation en 500 mètres sur une pente à 18%, c’est dingue non ?! »

Cordova, Alaska, USA

Aéroport de Cordova en Alska

Cordova est une petite ville de bord de mer en Alaska. Elle n’est reliée à aucune autre ville par la route, il faut donc prendre l’avion ou le ferry pour s’y rendre.

Sa piste courte accueille principalement les jets privés et le petit aéroport est &galement équipé d’une hydrobase.

Que vous atterrissiez sur l’eau ou sur la terre, la vue est à couper le souffle d’après Jeremy Dwyer-Lindgren : « Le mélange de paysages à l’arrivée et l’approche difficile n’offrent pas seulement une vue intéressante, mais aussi un atterrissage sensationnel ! »

Lukla, Népal

Piste de l'aéroport de Lukla

Nommé parmi les aéroports les plus extrêmes du monde, Lukla est l’un des meilleurs aéroports d’arrivée pour entreprendre la montée du Mont Everest. Il a d’ailleurs été renommé aéroport de Tenzing-Hillary en 2008, en l’honneur de Sherpa Tenzing Norgay and Sir Edmund Hillary, les premiers hommes à atteindre le sommet de la montagne.

L’aéroport n’est accessible qu’aux hélicoptères et aux plus petits avions. La piste est pentue, courte et coincée entre les montagnes, elle est donc périlleuse pour les pilotes.

Maxime Pagnoux décrit à perfection cette approche épique : « Souvent classé comme l’aéroport le plus dangereux du monde. C’est aussi celui de la ville d’où partent la plupart des aventuriers qui veulent grimper l’Everest. 1 seule chance pour se poser ! »

Jackson Hole, Wyoming, USA

Aéroport de Jackson Hole au Wyoming

En plein cœur de la chaîne Teton, Jackson Hole est une destination idéale pour les passionnés de randonnée ou de ski.

Pendant la haute saison, il devient l’un des aéroports les plus fréquentés du Wyoming. Il peut notamment être relié directement de New York, Chicago ou Los Angeles.

Carol Cork, directrice marketing de PrivateFly, ajoute : « En plein cœur du parc national de Yellowstone, les montagnes du massif de Grand Teton offrent une vue inoubliable à l’arrivée à Jackson Hole. »

Barra, Écosse

Aéroport de Barra en Écosse

L’aéroport de Barra est situé en Écosse dans les Hébrides extérieures. C’est le seul aéroport au monde dont la piste est parfois complètement recouverte par l’eau, rendant l’atterrissage impossible aux heures de marée haute.

Il faut donc bien s’organiser pour atterrir sur cette jolie plage écossaise.

C’est aussi l’approche préférée du PDG de PrivateFly Adam Twidell, lui-même originaire de l’Écosse : « Cette piste unique en son genre est une plage découverte à marée basse pour une arrivée inoubliable sur les îles Hébrides en Écosse. »

St Moritz, Suisse

Aéroport de Samedan St Moritz

L’aéroport de Samedan St Moritz est le plus haut d’Europe. S’il était d’abord un aérodrome local, il peut maintenant accueillir les plus gros jets privés, avec une piste de 1 800 mètres de long à 1 707 mètres d’altitude.

Particulièrement fréquenté en hiver, il est le point d’accès au domaine skiable suisse de St Moritz.

Carol Cork décrit l’approche : « En vous posant sur cet aéroport, un des plus élevés d’Europe, vous serez grisés par l’altitude en survolant les montagnes et les magnifiques vallées de l’Engadine. »

Aspen, Colorado, USA

Aéroport d'Aspen au Colorado

À seulement quelques kilomètres de la station d’Aspen, Aspen-Pitkin est très apprécié par les skieurs et passionnés de randonnée.

Étant donné la proximité de ses pistes d’atterrissage et de circulation, il a la particularité d’imposer une limitation de l’envergure des appareils.

Jason Rabinowitz, journaliste pour Forbes, parle du paysage à l’approche : « Bien qu’elle soit particulièrement difficile, l’approche de l’aéroport d’Aspen au Colorado est une des plus belles du monde. Les montagnes enneigées qui entourent l’aéroport sur trois côtés semblent accueillir les passagers dans ce cadre magnifique. »

Ice Runway, Antarctique

L'Ice Runway en Antarctique

C’est probablement la piste la plus reculée de notre liste. Elle n’est d’ailleurs utilisable que l’hiver, jusqu’à ce que la glace commence à casser et est reconstruite chaque année.

Elle est située près de la station McMurdo en Antarctique et sa piste est complètement gelée. D’après les pilotes, l’atterrissage sur la piste est similaire à un atterrissage classique, mais le taxi au sol est plus glissant.

Maxime Pagnoux ajoute : « Une piste au milieu de nulle part construite sur la banquise. À priori aussi stable que du béton en un peu plus glissant ! »

Vous souhaitez savoir combien coûte un vol en jet privé vers l’un de ces aéroports ? Faites une recherche de prix rapide ou contactez notre équipe d’expert en ligne ou par téléphone au +33 (0)1 70 70 77 87.