7 jets privés qui vont bientôt décoller sur le marché

EBACE est fini mais l’équipe de PrivateFly ne cesse de débattre sur ces nouveaux avions qui ont attiré l’attention de tout le monde au plus grand salon de l’aviation d’affaires en Europe.

EBACE est un évènement clé pour l’industrie, regroupant les grandes entreprises, les hommes politiques, les constructeurs d’avions et tous les autres acteurs de l’aviation privée.

L’évènement a été l’occasion pour notre équipe de s’informer sur les vrais vedettes du salon : les nouveaux avions présentés au public. Nous avons souhaité partager les toutes dernières informations sur les jets privés qui pourraient être, dans quelques années, disponibles à la location.

Voici les 7 appareils qui vont faire trembler le futur (proche) :

Le HondaJet

Après des années d’attente, le HondaJet a finalement pointé son nez sur le tapis rouge de Genève cette année à EBACE, marquant le premier arrêt de son tour du monde.

Le design innovant du HondaJet lui permet d’accueillir cinq passagers dans une cabine plus spacieuse que la plupart des jets légers. De plus, il possède des toilettes séparées et une aire de détente.

Le HondaJet a commencé un tour du monde avec des arrêts dans 13 pays différents, à commencer par le Japon. Il a déjà reçu son certificat de type provisoire de la FAA et est en attente de sa certification définitive qu’il devrait obtenir l’an prochain.

Les Falcon 5X et 8X de Dassault

Le constructeur français Dassault a fait le buzz cette semaine avec son nouveau Falcon 5X. Lisez mon article sur ma visite à Dassault où j’ai aperçu le 5X en construction.

Le Falcon 5X a fait sa première sortie début juin aux quartiers de Dassault à Bordeaux-Mérignac. D’après le constructeur, le jet long-courrier prépare également son deuxième vol d’essai dans la prochaine moitié de l’année.

Plus petit que son frère le Falcon 7X, sa cabine est pourtant plus large et il peut accueillir de 14 à 16 passagers. L’appareil est également très bien éclairé, avec 28 fenêtres qui sont toutes plus larges que celles du 7X et un velux, ce qui est la première fois dans l’industrie.

Le Citation Latitude

Le Citation Latitude a un emploi du temps chargé ce mois-ci. Il a fait ses débuts à EBACE et commencera ses vols d’essai dans une semaine. Cessna espère également recevoir le certificat de type FAA d’ici à juin.

D’abord présenté à NBAA en octobre dernier, le Latitude présente fièrement la cabine la plus large des jets de Cessna, offrant la possibilité aux passagers de se déplacer debout sur une longueur de presque 5 mètres. Il peut accueillir entre 7 et 9 passagers et deux équipages.

Le Latitude sera capable de voler sur 5000 km, il pourra donc couvrir un trajet de Los Angeles à Washington DC sans escale.

Le Pilatus PC-24

Le tout premier Pilatus PC-24 était l’avion dont tout le monde parlait l’an dernier à EBACE, où il a fait son vol d’inauguration. Ce vol avait impressionné beaucoup d’amateurs et professionnels de l’aviation.

Le PC-24 n’a eu besoin que de 600 mètres pour décoller après quoi il a grimpé jusqu’à plus de 30 000 mètres d’altitude en 3 minutes.

C’est un bimoteur impressionnant et polyvalent équipé d’une porte de cargo à l’arrière. Très efficace au décollage et à l’atterrissage, il peut décoller et atterrir sur les plus petites pistes et les routes non goudronnées, ce qui va lui permettre d’être utilisé pour les vols médicaux ou en tant qu’avion-cargo.

Le jet est également équipé d’une cabine spacieuse et personnalisable.

Pour l’instant, il existe trois prototypes du PC-24 qui seront utilisés pour effectuer des tests rigoureux durant les deux prochaines années. La certification et les premières livraisons sont prévues en 2017.

Le Legacy 450 d’Embraer

Le petit frère du Legacy 500 a fait ses débuts à EBACE cette année (avec une apparition l’an dernier à NBAA, comme le Citation Latitude). Prêt pour la certification, le Legacy 450 accueille de 7 à 9 passagers et promet une portée de 4630 km avec un réservoir à moitié plein.

Comme le Legacy 500, c’est le premier jet de son type à être équipé d’une commande de vol électrique. Il se vante également d’avoir une cabine de 1,80 mètre et un sol plat.

Le Challenger 650 de Bombardier

Révélé à Orlando lors de NBAA l’an dernier, cette fois c’est un vrai Challenger 650, capable de voler, qui a fait son apparition à EBACE cette année.

Le Challenger 650 a une propulsion 5% plus importante grâce à ses nouveaux moteurs CF34-3B, une toute nouvelle cabine avec des sièges modernes, des systèmes de divertissement avancés et une avionique qui ferait rêver tout équipage.

La certification du Challenger 650 est prévue pour cette année.

L’Aerion AS2

Combien coûte un jet privé supersonique ? La réponse a enfin été donnée par Aerion Corp qui a officiellement mis en vente son jet d’affaires supersonique l’AS2 pour la somme de 120 millions de dollars, ce qui est le double du prix d’un G650.

Il y a dix ans, l’idée de proposer un avion supersonique sur le marché des jets d’affaires était réservée aux films de science-fiction. Mais elle s’est rapidement concrétisée.

Même s’il faudra attendre des années avant de voir cet avion effectuer son premier vol, et plus encore avant de pouvoir l’affréter, cette nouvelle est une véritable révolution dans le monde de l’aviation d’affaires. Nous allons suivre son évolution de près.

Pour toutes les informations sur les nouveaux jets privés, abonnez-vous à notre newsletter.

Pour savoir quels jets privés sont disponibles à la location, écrivez-nous ou contactez-nous au +33 (0)1 70 70 77 87.

Publié: 22nd May 2015 par Alexandre Perfetti

Retour à Archive for May 2015