Dassault dévoile le Falcon 10X

Fin du suspense : le nouveau Falcon sera un jet à cabine XXL. Le groupe Dassault Aviation a dévoilé le 10 mai dernier le Falcon 10X lors d’une cérémonie de lancement entièrement virtuelle et diffusée en direct sur sa chaîne YouTube.

Cette fois-ci, le constructeur aéronautique français vise grand, rapide et loin en s’attaquant au marché des appareils à très long rayon d’action. Le Falcon 10X compte rivaliser avec les deux grands leaders de la catégorie : le Bombardier Global 7500 et le Gulfstream G700.

« Le 10X sera bien plus qu’un simple pas en avant dans l’aviation d’affaires. Il sera le meilleur jet privé de sa catégorie et le restera pendant longtemps. » a déclaré Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation.

Toutes les conditions techniques semblent rassemblées pour atteindre cette prédiction. Avec une portée de 13900km et une vitesse maximale de Mach 0,925 (982 km/h) cet appareil pourra faire des voyages de 15 heures et relier Le Bourget à Santiago du Chili, Tokyo ou encore la côte ouest de l’Australie sans escale.

Le moteur Rolls-Royce Pearl 10X choisi par le constructeur, pour sa première collaboration avec Rolls-Royce, permettra également à l’avion d’avoir un meilleur rendement et de réduire ses émissions.

Le Falcon 10X étant conçu pour des déplacements longues distances, il se doit de proposer un maximum de confort sur la durée pour une expérience de vol haut de gamme.

Selon Dassault, ce sera « la cabine la plus grande et la plus confortable du marché ». Outre ses 2.03m de hauteur sur 2.77m de largeur, l’intérieur se veut lumineux grâce à ses 38 fenêtres extra-larges et personnalisable avec ses 4 zones de taille variable.

En attendant sa mise en service, prévue pour fin 2025, les voyageurs fréquents membres du programme Jet Card de PrivateFly peuvent tester l’expérience Falcon avec le F900 notamment.

Pour en savoir plus sur notre programme Jet Card et tous ses avantages, contactez notre équipe d’experts par email ou par téléphone au +33 (0)1 70 70 77 87.

Publié: 18th May 2021 par Baptiste Seguy

Retour à Archive for May 2021