Le déroulement d’un vol en jet privé en période de COVID-19

L’épidémie de COVID-19 a bouleversé l’industrie du transport et n’a pas épargné l’industrie de la location de jet privé.

Contactez-nous

Depuis le début du mois de mars, nos efforts se concentrent presque exclusivement sur l’organisation de vols de rapatriement pour des particuliers, des entreprises et des familles souhaitant ramener leurs proches chez eux.

jet privé

L’aviation privée crée des ponts pour remplacer les lignes qui ne sont plus desservies par les compagnies aériennes. Elle permet aussi aux passagers d’utiliser de plus petits aéroports et d’éviter le nombre d’interactions sociales d’un bout à l’autre du voyage. En outre, depuis le début de la pandémie de coronavirus, chaque étape du voyage a été repensée pour protéger les passagers et les pilotes.

Découvrez le déroulement d’un vol en jet privé et les mesures exceptionnelles mises en place en période de COVID-19.

Le trajet jusqu’à l’aéroport

La plupart de nos clients choisissent de se rendre à l’aéroport en taxi. Notre service client organise généralement le transport vers l’aéroport.

voiture taxi

Nous travaillons en priorité avec des partenaires de choix, dont nous connaissons la qualité de service. Pour éviter que les voitures soient trop chargées, les minivans sont préférés aux Mercedes Classe E. Tous les chauffeurs sont équipés de gants et de masques.

L’arrivée au terminal d’affaires (ou FBO)

La plupart des aéroports sont équipés d’un terminal d’affaires, aussi appelé FBO (fixed-based operator), qui accueille les utilisateurs de jet privé. Ce bâtiment est séparé du terminal principal de l’aéroport.

En règle générale, les passagers passent très peu de temps dans le FBO. Ils préfèrent se rendre directement à leur avion. Les contrôles de sécurité sont rapides et efficaces, puisqu’il n’y a pas de queue ou d’attente.

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, le personnel de chaque FBO est équipé de masques et de gants et du gel hydroalcoolique est mis à disposition des passagers et des membres de l’équipage. Le nombre d’interaction a été réduit au minimum, les passagers ne croisent qu’un ou deux membres du personnel lors de leur passage au FBO.

Voiture à côté d'un jet privé

 

Depuis plusieurs semaines, de plus en plus de FBO autorisent les passagers à se rendre en voiture sur le tarmac afin de monter directement dans leur jet privé. Cette procédure est possible lorsque les contrôles de sécurité peuvent se faire depuis le taxi ou la voiture des passagers.

À bord du jet privé

En temps normal, le commandant de bord rencontre ses passagers dans le FBO et leur serre la main avant de les accompagner jusqu’à l’avion. Évidemment, ce type de procédure est désormais banni. Le pilote se contente de faire un geste de la main aux passagers pour les accueillir.

pilote avec masque devant un jet privé

 

À l’intérieur du jet privé, les membres de l’équipage restent à distance (lorsque cela est possible). Nous conseillons à nos clients d’opter pour un avion à large cabine s’ils souhaitent garder leur distance avec les autres passagers et les pilotes. Pour limiter le nombre de personnes à bord, nous évitons d’inclure un agent de bord si cela n’est pas nécessaire pour la sécurité des passagers.

Les repas sont préparés par le restaurateur et déposés dans l’avion. Les passagers se servent eux-mêmes et sont évidemment les seuls à toucher leur nourriture.

Intérieur du Legacy 600

À l’arrivée

Après l’atterrissage, les passagers passent par un nouvel FBO ou sont récupérés sur le tarmac à la descente de l’avion.

Après l’atterrissage, les passagers passent par un nouvel FBO ou sont récupérés sur le tarmac à la descente de l’avion. Certains pays imposent une quarantaine à l’arrivée sur leur territoire. Dans d’autres cas, les passagers peuvent directement rejoindre leurs proches.

Que se passe-t-il entre les vols ?

Le vol se termine pour les passagers mais le travail de protection continue.

Les jets privés sont nettoyés entre chaque vol. La vidéo ci-dessous montre comment l’un de nos opérateurs désinfecte en profondeur ses jets privés.

Les pilotes suivent des procédures exigeantes pour se protéger. S’ils doivent rester à l’hôtel, leur chambre doit être entièrement désinfectée. Ils évitent de sortir et se lavent très régulièrement les mains au savon ou avec du gel hydroalcoolique.

Certains opérateurs sont même allés plus loin. L’opérateur Flexjet, qui appartient également au groupe Directional Aviation, a mis en place le Project Lift aux États-Unis qui consiste à faire voyager leurs pilotes et leurs agents de bord sur leur propre flotte de jet privé, afin qu’ils évitent les lignes commerciales.

Notre équipe de vol est à votre disposition pour vous expliquer en détail chaque étape du vol et toutes les procédures de sûreté et sécurité mises en place par nos opérateurs et nos partenaires. Contactez-nous en ligne ou par téléphone au +33 (0)1 70 70 77 87.