Quels jets privés sont équipés de “vrais lits” ?

“Cet avion a-t-il un lit ?” Nos clients posent souvent cette question lorsqu’ils évaluent les différents jets disponibles pour leur vol. Alors que le gain de temps et la flexibilité sont les atouts majeurs de l’aviation privée, la possibilité de dormir sans être dérangé pendant un long trajet est tout aussi appréciée.

Les avionneurs attachent donc une importance primordiale à la fonctionnalité et à l’optimisation de l’espace dans la conception des cabines de leurs avions.

Différentes options sont possibles pour assurer un confort optimal aux passagers. Elles vont de simples sièges ergonomiques inclinables sur les jets légers à de véritables suites sur les gros porteurs convertis en avions privés.

Pour vous les présenter, nous avons préparé ce tour d’horizon des possibilités de couchage à bord des jets privés :

Jets légers et turbopropulseurs

Les jets légers sont utilisés pour de courts trajets de moins de trois heures, la possibilité de dormir à bord n’est donc pas une priorité.

Cela dit, ces appareils sont tout de même très confortables, car équipés de sièges ajustables et inclinables, pouvant pivoter ou être déplacés au gré des besoins afin de laisser suffisamment de liberté de mouvement aux passagers.

Les jets légers les plus demandés sont le Citation Mustang de Cessna (quatre places) et différents modèles plus grands (sept ou huit places) comme le Hawker 400XP, le Phenom 300, ainsi que plusieurs Learjet et Citation. Toutefois, à l’exception du Phenom 300 d’Embraer (à mi-chemin entre un jet léger et de taille moyenne), aucun de ces avions n’offre de couchage horizontal.

Imaginées par les designers de BMW, les cabines des Phenom 100 et 300 sont considérées comme les plus confortables et les mieux conçues dans cette catégorie et celle du 300 est la seule à être équipée de véritables lits.

Les turbopropulseurs sont, quant à eux, avant tout considérés comme des avions très économiques sur de courts trajets, mais certains modèles comme le célèbre King Air de Beechcraft, sont tout aussi luxueux et confortables que leurs rivaux à réaction. Pour le couchage, ils comprennent des banquettes latérales permettant de s’allonger.

Jets de taille moyenne

Pour des trajets plus longs (entre quatre et cinq heures) ou lorsque plus d’espace est nécessaire, les jets de taille moyenne offrent un confort supérieur et plus d’options de couchage en cabine.

Le jet le plus populaire dans cette catégorie (et sur l’ensemble du marché) est le Citation XL/XLS/XLS+. Apprécié pour sa versatilité et son très bon rapport qualité-prix, il compte habituellement six sièges extra-larges et entièrement inclinables offrant un couchage confortable. Il peut aussi être équipé d’un canapé convertible de deux places.

Plus cher, mais plus spacieux, le Hawker de Beechcraft se distingue dans la catégorie des jets de taille moyenne par le volume et le confort de sa cabine. Les Hawker 900 et 800 XP sont tous deux équipés d’une banquette de trois places convertible en couchage et de plusieurs sièges ajustables et pivotants.

Dans cette catégorie du marché, l’avionneur brésilien Embraer est leader pour l’aménagement de l’espace et la conception des sièges. Ses Legacy 450 et Legacy 500 (qui seront disponibles à l’affrètement au cours de cette année) peuvent accueillir entre 7 et 10 passagers et offrent, en plus d’un impressionnant rayon d’action, beaucoup d’espace et de confort en cabine.

Les quatre sièges du milieu peuvent former deux lits confortables en étant bloqués face à face.

Jets long-courriers

Plus spacieux et conçus pour parcourir de plus grandes distances, les jets long- et très long-courriers sont aménagés de façon à proposer différentes options de couchage. Sur ce segment du marché, la personnalisation multiplie les possibilités en terme d’agencement de cabine.

Avion emblématique de la marque Gulfstream, le G650, comme sa nouvelle version au rayon d’action encore plus étendu le G650ER, offre un espace intérieur exceptionnel, avec tout le confort et le raffinement attendu sur un appareil de 65 millions de dollars.

Sa cabine a une capacité de 14 places, mais en compte habituellement seulement huit, afin de laisser suffisamment d’espace pour convertir une banquette en lit deux places au fond de l’avion. Les autres sièges sont entièrement réglables et équipés de repose-pieds pour se transformer en véritables lits.

Les jets Falcon de Dassault offrent également des possibilités de couchage au confort exceptionnel dans la catégorie des long-courriers. Le Falcon 900EX compte une banquette de trois places convertible et deux sièges pouvant être rapprochés pour former un lit supplémentaire.

La gamme long-courrier de Bombardier (le modèle original, Global Express et les tout derniers, Global 5000 et Global 6000) offre ces mêmes options de couchage, avec la possibilité d’aménager une véritable chambre à coucher dotée de sa propre salle de douche, pour encore plus de confort à bord.

Gros porteurs convertis en jets

La conversion d’avions de ligne en jets privés ne connaît aucune limite, y compris en ce qui concerne le couchage.

Airbus et Boeing se livrent une lutte sans merci sur ce segment ultra-sélect de l’aviation privée dont la clientèle se compose de chefs d’États, de célébrités et de grandes sociétés. Le Boeing Business Jet (BBJ), conçu à partir du modèle 737, est un des appareils les plus prisés, suivi de près par les ACJ318 et ACJ319 d’Airbus.

Lorsqu’ils sont transformés en jets privés, les gros porteurs sont divisés en différentes sections, ou pièces, comprenant généralement une chambre avec salle de douche. Tous les sièges de l’avion sont convertibles en lit pour que les passagers (entre 15 et 18 personnes) puissent passer une bonne nuit de sommeil et arriver à destination parfaitement reposés.

Notre équipe peut vous conseillers sur l’appareil le plus adapté pour votre voyage, écrivez-nous ou appelez-nous au +33 (0)1 70 70 77 87.

Publié: 20th September 2016 par Alexandre Perfetti

Retour à Archive for September 2016