L’affrètement d’avions privés post-ouragans dans les Caraïbes

La saison touristique bat actuellement son plein dans les Caraïbes, mais depuis le passage d’une série d’ouragans dans la région en septembre dernier, de nombreux voyageurs hésitent à s’y rendre.

Ils sont pourtant très attendus et bien reçus : Irma et Maria ont causé d’importants dégâts, mais la reconstruction est en bonne voie sur les îles les plus touchées. Ailleurs, les infrastructures ont subi bien moins de dommages et certaines destinations ont même été complètement épargnées.

Le tourisme est le pilier de l’économie des îles et des communautés caribéennes, le retour des touristes est donc essentiel à la reprise de l’activité. Alors, si vous cherchez à fuir la grisaille hivernale, ne négligez pas ces destinations paradisiaques, dont voici une liste pour vous inspirer de prochains voyages…

Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saba

St Barts

La très chic Saint-Barthélemy a été particulièrement touchée par l’ouragan Irma, mais a depuis fourni des efforts colossaux pour hâter sa reconstruction. Certains établissements et complexes hôteliers en profitent pour rénover et améliorer leurs installations, notamment le fameux Tom Beach Hotel and Beach Lounge à Saint-Jean.

L’île toute proche de Saint-Martin n’a pas non plus été épargnée, mais l’aéroport et le port de Philipsburg, où sont ancrés les bateaux de croisière, ont rapidement rouvert après le passage de l’ouragan. La plupart des hôtels sont encore fermés, cependant les travaux de reconstruction ont déjà commencé et se poursuivront à un rythme soutenu toute cette année.

Les aéroports de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin sont ouverts à l’aviation privée, et les vols pour Saint Barthélemy ont repris au départ de Princess Juliana à Saint-Martin.

Autre île accessible au départ de Saint-Martin, Saba a été moins touchée par les ouragans que ses deux voisines. S’y rendre vaut le détour, car d’après notre sondage de l’année dernière, son approche en avion est la plus spectaculaire du monde

La République dominicaine

PrivateFly Caribbean by Private Jet

La République dominicaine n’a pas été épargnée par Irma et Maria. Depuis, l’office du tourisme a lancé une grande campagne pour convaincre les visiteurs que même si les paysages sont pour l’instant quelque peu modifiés, les hôtels et établissements de luxe sont ouverts et prêts à les accueillir.

La plupart des vols privés à destination de l’île s’effectuent au départ de l’aéroport international de Punta Cana.

Sainte-Lucie

PrivateFly Caribbean by Private Plane

Surnommée « l’Hélène de l’Ouest », Sainte-Lucie est une destination prisée du tourisme haut de gamme pour ses plages somptueuses bordées de palmiers et ses fameux pitons, ensemble d’aiguilles volcaniques inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Située à l’écart de la trajectoire des ouragans de l’automne dernier, elle a subi très peu de dommages et continue de recevoir des avions privés à l’aéroport international Hewanorra, qui connecte l’île au reste des Caraïbes et au monde.

Les Bahamas

Saddleback Cay aux Bahamas

Nos clients seront heureux d’apprendre que les Bahamas (une destination très demandée en jet privé) ont peu souffert des vents violents et accueillent comme comme à leur habitude ceux venir chercher le soleil au cœur de l’hiver.

Situé non loin de la capitale Nassau, Lynden-Pindling est le principal aéroport international du pays. C’est un des points accès les plus empruntés de la région pour les voyageurs en provenance des États-Unis, car il peut accueillir des avions de ligne et des jets privés de toutes les tailles.

Grenade

Grenade aux Caraïbes

Grenade ou « l’épice des Caraïbes » a elle aussi été épargnée par les ouragans. Ses installations touristiques sont donc toutes opérationnelles.

L’arrivée en jet privé s’effectue à l’aéroport Lauriston sur l’île de Carriacou.

La Jamaïque

PrivateFly Private Jet to Caribbean

Peu touchée par les tempêtes, la Jamaïque propose de nombreuses attractions aux voyageurs en quête de dépaysement, notamment des randonnées dans les Blue Mountains ou dans la forêt tropicale, une gastronomie et une culture unique au monde et de magnifiques couchers de soleil.

L’île compte trois aéroports internationaux accessibles en jet privé : Donald-Sangster (MBJ) à Montego Bay, Norman-Manley (KIN) à Kingston et Ian-Fleming (IFIA) à Boscobel.

Saint Kitts and Nevis

Ânes St Kitts et Nevis caraïbes

Les très belles îles de Saint-Christophe-et-Niévès (Saint Kitts and Nevis en anglais) n’étaient pas sur la trajectoire des ouragans de septembre dernier et accueillent donc sans difficulté les visiteurs venus profiter de leurs nombreuses plages et chemins de randonnée.

Les touristes arrivant en avion privé empruntent un terminal dédié à l’aéroport international Robert L. Bradshaw sur St Kitts. Nevis est aussi pourvue d’un petit aéroport.

L’île Moustique

L’île Moustique fait partie de l’archipel de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, une autre destination exclusive largement épargnée par Irma.

Accessible uniquement en turbopropulseur du fait de sa courte piste, Moustique compte de nombreuses villas de luxe nichées dans la nature.

Mustique

Pour recevoir les dernières informations sur les vols privés aux Caraïbes, ou pour louer un avion, contactez notre équipe de vol en ligne ou au +33 (0)1 70 70 77 87.