Le Falcon 6X prend son envol

Le Falcon 6X, présenté fin 2020 par le groupe Dassault, a effectué son vol inaugural le 10 mars dernier.

Le super-midsize a décollé de l’usine Dassault Aviation de Bordeaux-Mérignac en début d’après-midi avec les pilotes d’essai Bruno Ferry et Fabrice Valette aux commandes. Le premier vol a permit de tester l’avion et notamment les qualités de pilotage, la réponse des moteurs et le comportement d’autres systèmes de bord. Pendant les deux heures et demi passées dans le ciel, le Falcon 6X a atteint environ 12 200 m à une vitesse de croisière de Mach 0,80.

Le vol, qui a été qualifié de succès par Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation, est une étape importante vers la certification du nouveau jet prévue en 2022.

Performances technologiques et cabine extra spacieuse

Le design du Falcon 6X s’inspire de son prédecesseur, le Falcon 5X qui a cessé d’être fabriqué en 2018, tout en ayant une plus grande autonomie.

Sa cabine qui mesure 1,98 mètre de haut et 2,6 mètres de large, a la plus grande section transversale de tous les jets d’affaires. En cela, elle surpasse les modèles phares de Bombardier ou Gulfstream, dont les cabines sont plus longues, mais moins spacieuses.

D’après Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation, c’est aussi « la plus silencieuse et confortable » de tous les avions de sa catégorie. Elle pourra accueillir jusqu’à 16 passagers dans un espace entièrement personnalisable, réparti en trois zones.

Dassault a conservé l’une des caractéristiques les plus marquantes du 5X : une fenêtre de toit, la première dans l’aviation d’affaires, conçue pour baigner la cabine de lumière naturelle.

Outre le confort, le programme vise l’efficacité. Le Falcon 6X a un rayon d’action de 5 500 nm (10 186 km), ce qui le rend capable de relier Los Angeles et Londres, ou New York et Moscou à une vitesse jusqu’à Mach 0,90. Il sera propulsé par des réacteurs PW812D de Pratt & Whitney Canada, qui consomment 10 % de moins de carburant que les moteurs comparables actuellement en service.

Le Falcon 6X pourra relier sans escale Londres à Hong Kong ou encore Los Angeles à Moscou.

En attendant l’arrivée du 6X sur le marché de l’affrètement, notre équipe d’experts peut vous aider à comparer les jets disponibles pour votre voyage. Contactez-nous 24 h/24, par e-mail ou par téléphone au +33 (0)1 70 70 77 87.

Publié: 22nd March 2021 par Alexandre Perfetti

Retour à Archive for March 2021