Le paradis des fans d’aviation au cœur des Caraïbes

Les îles des Caraïbes sont réputées pour être des destinations de choix pour les vacances. Le soleil, la plage, le soleil et le ciel bleu : de vrais paysages de carte postale !

Et si aucun d’entre nous ne niera qu’il s’agit là d’excellentes raisons pour visiter les Caraïbes, notre côté geek de l’aviation est attiré par ces îles pour une tout autre raison : leurs aéroports.

Dans quel autre endroit au monde peut-on voir un 747 atterrir au-dessus de nos têtes, les pieds dans le sable ? Existe-t-il d’autres pistes où d’un saut on pourrait presque toucher les ailes des avions ?

Le rêve de tout "AvGeek" : debout sur la barrière de l'aéroport de SXM

Les Caraïbes abritent les pistes d’aéroports les plus impressionnantes et les plus difficiles d’un point de vue technique pour les pilotes.

J’ai eu moi-même la chance de participer à un voyage dans les Caraïbes centré sur l’aviation. Le mois dernier, l’aéroport Princess Juliana de St Martin (ou SXM) m’a invité à visiter ses nouvelles infrastructures.

Maho Beach : observer les avions les pieds dans le sable

La partie nord de Saint-Martin est une collectivité d’outre-mer appartenant à la Guadeloupe. Quant à sa partie sud, elle fait partie des Antilles néerlandaises. La beauté de l’île et ses petites montagnes ont fait sa réputation. Mais beaucoup s’y déplacent également pour sa plage Maho Beach, à côté de l’aéroport.

SXM est bien connu pour être l’un des aéroports offrant l’une des plus belles approches. Il a d’ailleurs gagné le sondage PrivateFly sur les plus belles approches d’aéroport en 2013.

Les avions qui approchent Princess Juliana doivent se poser au plus proche du seuil de la piste ce qui les oblige à voler très bas pendant les derniers mètres avant l’atterrissage.

Cette arrivée exceptionnelle offre une vue incroyable sur l’île de St Martin pour les passagers. Quant à ceux qui se trouvent sur la plage ou qui sirotent leur cocktail au Sunset Beach Bar and Grill, ils pourraient presque toucher les ailes des avions !

Voici une vidéo au ralenti d’un 747 de KLM que j’ai filmée le mois dernier.

SXM est aussi une plateforme importante aux Caraïbes. Il est connecté à de grandes villes américaines et européennes par des vols commerciaux fréquents, et relié aux îles locales plus éloignées par les avions régionaux de Winair et bien évidemment par les jets privés.

J’ai d’ailleurs eu l’occasion de m’envoler vers deux petites îles, Saint-Barthélémy et Saba, où l’on trouve les pistes d’atterrissages les plus surprenantes de la région.

Saint-Barths : des turbopropulseurs qui rasent le gazon

Saint-Barthélemy est également une commune appartenant au département d’outre-mer de la Guadeloupe.

Il n’est possible d’atterrir à l’aéroport de Saint-Barthélemy qu’avec de petits turbopropulseurs, à cause des conditions climatiques et de la piste qui ne mesure que 650 mètres de long.

C’est donc une arrivée spectaculaire qui vous attend à l’arrivée sur l’une des îles les plus luxuriantes du monde. À l’atterrissage, l’avion pointe son nez légèrement vers le sol pour passer au-dessus de la colline et descendre vers la piste qui donne sur la mer.

Le vol court entre St Martin et St Barthélémy est l’un des trajets les plus populaires pour l’affrètement de jets privés de novembre à avril.

Juancho E. Yrausquin : les falaises, puis la mer

La troisième île que j’ai visitée a la plus petite piste commerciale du monde. Saba est une île néerlandaise d’à peine 13 mètres carrés surnommée la Reine immaculée. Elle n’a qu’une seule route, ce qui en fait un paradis pour les amoureux de la nature.

La construction de l’aéroport de Saba a requis beaucoup d’efforts dans les années 50. Une partie de l’île a dû être aplanie, ce qui explique la position et la taille de la piste.

Saba fait partie du top 10 des plus belles approches de notre sondage 2015.

L’un des participant a commenté « N’oubliez pas de reprendre votre souffle. D’abord, vous avez l’impression de foncer droit sur les falaises jusqu’au tout dernier moment avant l’atterrissage. Et même après le dernier virage, ce n’est pas terminé : vous voyez la mer s’approcher de près jusqu’à ce que l’avion s’arrête, juste avant la fin de la piste et l’océan.”

Les pilotes doivent suivre une formation particulière poiur atterrir à Saba (ce qui est le cas pour Saint-Barthélemy également). Il était fascinant de parler à ces pilotes de leur formation et de leur métier qu’ils adorent ; mais qui ne l’aimerait pas ?

En outre, l’aéroport joue un rôle essentiel dans la vie de l’île et de ses habitants. C’est un élément vital qui connecte toutes sortes de personnes pour toutes sortes de raisons.

Voilà un voyage que mon âme de fan d’aviation n’oubliera pas de sitôt !

Vous rêvez de voir les Caraïbes ? Nos experts peuvent vous aider à organiser des vols vers les Caraïbes et entre les îles. Écrivez-nous ou contactez-nous au +33 (0)1 70 70 77 87.