Que signifie « remettre les gaz » ?

Dans un jet privé, ce sont les pilotes qui accueillent les passagers et qui expliquent le déroulement du vol. Cela permet aux voyageurs de discuter avec leurs pilotes et de leur poser des questions.

Learjet 35A au décollage

L’une des procédures qui semble inquiéter le plus les passagers, et suscite de nombreuses questions, est la « remise de gaz ».

Dans le jargon aéronautique, la remise des gaz est une action courante, souvent initiée par le pilote lui-même ou la tour de contrôle :

L’avion entre en phase d’atterrissage et s’approche de la piste. Mais au dernier moment, le pilote pousse le moteur et interrompt l’atterrissage.

C’est une procédure qui arrive aux avions privés comme aux avions de ligne, et qui inquiète généralement les passagers. Pourtant, c’est une pratique très sûre qui permet d’assurer un atterrissage en toute sécurité.

Que se passe-t-il lorsque le pilote remet les gaz ?

Lors de la phase d’approche, si le pilote n’est pas certain que les conditions permettent un atterrissage sûr, il amorce le mode de procédure suivant :

Que signifie « remettre les gaz » ?

1. Lever le nez de l’appareil et mettre la puissance de l’appareil au maximum
2. Placer les volets en position de décollage
3. Rentrer le train d’atterrissage
4. Relever les volets
5. Suivre la procédure standard en cas d’atterrissage manqué
6. Avertir la tour de contrôle
7. Informer l’équipage
8. Se préparer pour le prochain atterrissage
9. Informer les passagers

Dans quelles conditions le pilote doit-il remettre les gaz ?

La remise des gaz est une règle de sûreté permettant de s’assurer que l’avion atterrisse sur un terrain fiable et sûr.

Les principales causes de la remise de gaz sont :

– Un autre appareil encore présent sur la piste
– Encombres sur la piste (véhicule, débris)
– Des animaux qui se sont invités dans l’aéroport
– Les conditions climatiques
– Une arrivée de l’avion trop rapide, trop haute ou pas assez stable.

Que signifie « remettre les gaz » ?

En général, les pilotes n’informent pas tout de suite les passagers des raisons à l’origine de la remise de gaz, puisque d’autres vérifications et manipulations doivent se faire en priorité. Les voyageurs sont avertis au plus tard après l’atterrissage de l’appareil.

Alors, la prochaine fois que vous sentez votre avion repartir dans les airs au lieu d’atterrir, soyez rassuré : il s’agit simplement d’une procédure de sûreté.

Si vous avez d’autres questions concernant la sûreté des vols et des jets privés, n’hésitez pas à nous écrire ou à nous contacter par téléphone au +33 (0)1 70 70 77 87.