Quel avenir pour la légendaire marque Learjet ?

L’offre de jets de Bombardier se décline en plusieurs gammes : Learjet, Challenger et Global. Bien que de nombreux modèles soient encore disponibles sur le marché de l’affrètement de jet privé, les ventes de nouveaux appareils ont tellement diminué que l’avionneur canadien chercherait actuellement à se séparer de sa division d’avions d’affaires (Textron en serait le repreneur le plus probable).

Rechercher un vol

Que l’accord ait déjà été conclu ou non, l’offre est alléchante, car ces jets ont bien des atouts. Le Global 7500 fait actuellement la une des journaux, car il est l’avion d’affaires le plus grand et le plus « long-courrier » du monde (devant le Gulfstream G650ER). Quant au Challenger 350, il connaît un franc succès commercial depuis quelques années, mais c’est surtout le Learjet qui fait la réputation de la marque, avec un nom associé à l’histoire de l’aviation privée depuis les années 60.

Bombardier Learjet 75 Liberty extérieur sur piste d'atterrissage

Le Learjet 75 Liberty devrait entrer en service cette année. Image : Bombardier

L’histoire du Learjet

Le tout premier Learjet (le Learjet 23) doit son nom à son créateur, l’entrepreneur Bill Lear. Depuis son lancement en octobre 1963, plus de 3 000 appareils de cette marque ont été livrés à travers le monde.

Learjet 1963

Le premier Learjet a décollé en 1963. Image : Bombardier

Dès le départ, Learjet a défini les normes de l’aviation privée. En effet à l’époque, aucun appareil en dehors des avions militaires, ne pouvait rivaliser avec son niveau de performance. Rapide, efficace, il offrait un niveau de confort et d’accessibilité qui plaçait la barre très haut à l’aube de ce nouveau marché.

Les 20 années suivantes ont été marquées par les lancements successifs des Learjet 40, 45, 60, 70 et 75, qui se sont très bien vendus, jusqu’à ce que Cessna (propriété de Textron) lui ravisse la première place sur le segment des jets légers, avec le lancement de sa gamme Citation dans les années 80. Embraer s’est joint à la course en 2007, avec le lancement de son Phenom 100, puis 300.

Pour faire face à cette concurrence accrue, Bombardier a modifié le Learjet 75, qui reste à ce jour le modèle le plus récent de la marque (sa toute dernière version, le Liberty, devrait être mise en service cette année). Il faut dire qu’avec 8 places à bord, le Learjet 75 est un formidable appareil, qui reste très apprécié de notre clientèle en Europe et aux États-Unis pour des vols de moins de quatre ou cinq heures.

Toutefois, si Textron finit par racheter les jets d’affaires de Bombardier, l’avenir du Learjet 75 est incertain, car c’est un concurrent direct de ses Citation XLS+ et Latitude.

Je ne suis certainement pas le seul à espérer que la célèbre marque survive à un changement de propriétaire (que ce soit Textron ou un autre). Elle fait tellement partie de l’histoire de notre industrie et bénéficie d’une image si positive auprès des clients, qu’il serait fort dommage de la voir disparaître.

Pour réserver un Learjet 75 ou tout autre jet, contactez nos experts de vols en ligne ou par téléphone au +33 (0)1 70 70 77 87, afin d’obtenir un devis et des conseils personnalisés.