6 prévisions pour l’aviation d’affaires en 2020

Nous voilà entrés dans une nouvelle décennie. Nous en profitons pour analyser les nouveautés, défis et opportunités à venir dans l’industrie de l’aviation d’affaires.

Rechercher un vol

À PrivateFly, nous avons bénéficié de nombreux changements au cours les deux dernières années qui ont suivi notre acquisition par Directional Aviation et notre entrée dans le groupe OneSky. Nous avons élargi notre équipe et notre expertise, proposé de nouveaux services (telles que nos Europaires) et renforcé nos politiques de sûreté et sécurité.

L’an prochain, nous souhaitons nous concentrer sur le développement de nouveaux produits et services afin de continuer à améliorer la procédure de location de jet privé.

Prévisions 2020 pour l'aviation privée

Mais en ce quoi concerne l’industrie, nous avons quelques prévisions pour l’année à venir. Voici nos 6 prévisions pour l’aviation d’affaires en 2020 :

1) Les initiatives écologiques durables au cœur de l’industrie

L’aviation d’affaires s’est engagée à réduire son empreinte environnementale de moitié d’ici à 2050 et investit dans de nombreux projets écologiques tel que le développement d’appareils plus performants et moins polluants et les carburants de substitution durables et les avions électriques.

Mais, avec l’augmentation des inquiétudes à propos du réchauffement climatique, de plus en plus d’entreprises vont pousser ces initiatives et communiquer davantage à ce sujet.

SAJF pour un jet privé Praetor 600

À EBACE et NBAA-BACE 2019, de nomberus avionneurs ont chargés leurs avions carburants de substitution durables pour se rendre aux salons.

Si le secteur de l’aviation d’affaires ne représente qu’une petite proportion des émissions totales de l’aviation, ses clients vont être de plus en plus soucieux de leur empreinte carbone. Les différents acteurs de l’entreprise (aéroports, restaurateurs, opérateurs, courtiers, etc.) vont devoir mettre en place des solutions écologiques crédibles et concrètes pour permettre à l’industrie de se développer durablement. Une bonne nouvelle pour nos clients, notre industrie et surtout pour la planète !

2) Coup d’accélérateur pour l’aviation électrique

De nombreux succès électriques ont été célébré en 2019 dans l’aviation, y compris le premier vol commercial entièrement électrique à bord d’un de Havilland Beaver DHC-2 à Vancouver.

2020 devrait voir une accélération des projets d’avions et moteurs électriques, en particulier sur de petits appareils. En effet, la capacité et le poids des batteries actuelles ne peuvent pour le moment que propulser de petits avions sur des trajets relativement courts.  L’aviation d’affaires sera donc probablement le premier secteur commercial à pouvoir proposer des vols en avion électrique, et nous espérons faire partie des premières entreprises à les offrir !

Alice, jet privé electrique d'Eviation

L’Alice d’Eviation est l’un des projets de jet privé électrique les plus avancés. Image : Eviation

En 2020, la première course d’avions électrique, l’Air Race E, mettra en avant les performances de la propulsion électrique. Et nous pensons que les subventions gouvernementales et privées se multiplieront pour accélérer le développement des appareils, des infrastructures nécessaires et des certifications.

3) Le Brexit tire à sa fin (et c’est une bonne nouvelle)

Les incertitudes autour du Brexit ont affecté le marché économique européen ces dernières années. La mobilité des avions et des personnes est l’une des préoccupations importantes autour du Brexit, notamment dans l’aviation d‘affaires

Aéroport de Londres Farnborough

Londres est l’une des villes accueillant le plus grand nombre de mouvements de jet privé en Europe.

À la suite des élections générales britanniques récentes, la situation du Brexit devrait se confirmer en 2020 et il sera enfin possible d’aller de l’avant, quelle qu’en soit l’issue.

4) De nouveaux appareils vont décoller sur le marché

En, 2019 de nombreux nouveaux appareils ont vu le jour et un nombre record de livraisons a été enregistré. 2020 ne pourra pas rivaliser en termes de nouveaux modèles, mais certains de ces nouveaux appareils devraient entrer sur le marché de la location d’affaires rapidement.

Le Praetor 600 d’Embraer devrait avoir un grand succès, contribuant à la croissance du marché des jets super-intermédiaires, et sera vite rejoint par son petit frère, le Praetor 500.

Dans la catégorie des long-courriers, Bombardier a prévu de relancer les livraisons du Global 7500.

Et chez les jets légers, le PC-24 devrait prendre de l’ampleur en Europe et aux États-Unis et le HondaJet continuera à avoir du succès.

5) Les demandes de vols d’évacuation à cause des intempéries vont s’intensifier

Au cours des dernières années, PrivateFly a reçu de plus en plus de demandes d’évacuation à cause des intempéries. En cas de feux de forêt, d’inondation, d’ouragan ou de tempêtes de neige, les petits avions privés peuvent se déplacer rapidement et atteindre des régions isolées.

Avion privé turbopropulseur sous la pluie

Ces évènements se font de plus en plus fréquents chaque année et l’industrie sera prête à intervenir dès que nécessaire en 2020.

6) L’Euro 2020 va stimuler le marché en Europe

Alors que les conditions économiques restent difficiles en Europe, la demande de vol sera stimulée par le championnat d’Europe de football l’été prochain.

ballon de foot dans un jet privé

Les matchs de l’Euro 2020 se dérouleront dans 12 pays différents.

 

Pour marquer le 60ème anniversaire du championnat, les matchs se dérouleront dans douze stades à travers l’Europe, ce qui devrait augmenter les demandes de déplacements des équipes, sponsors et fans.

Que pensez-vous de nos prédictions ? N’hésitez pas à discuter avec nous sur Twitter ou sur notre page Facebook.