February 04, 2015

Tout est prêt pour le premier tour du monde en avion solaire

Chez PrivateFly, nous sommes à l’affût des innovations qui changeront le futur de l’aviation. C’est pourquoi nous suivons attentivement la préparation du tour du monde du Solar Impulse 2, un appareil solaire conçu pour « voler perpétuellement » sans carburant.

Le Solar Impulse 2 a déjà effectué plusieurs vols d’essai aux États-Unis, mais son voyage autour du monde, dont le départ est prévu à la fin du mois de février ou au début mars, lui fera survoler pour la première fois des océans.

Avec une envergure plus large que celle d’un 747, mais un poids comparable à celui d’une voiture, le Solar Impulse 2 peut voler cinq jours d’affilée. Une prouesse rendue possible par un revêtement composé de plus de 17 000 cellules photovoltaïques qui alimentent ses quatre moteurs électriques en énergie renouvelable. L’appareil est aussi pourvu d’une batterie afin de pouvoir continuer à voler dans l’obscurité.

Ce vol sera un défi, pour l’avion comme pour les deux pilotes qui en prendront les commandes à tour de rôle. En plus de ces deux hommes, 60 personnes participent à la réalisation de cet exploit.

Parés à décoller, Bertrand Piccard, psychiatre, était déjà commandant de bord pour le premier tour du monde en montgolfière. André Borschberg est un ingénieur, pilote de chasse de l’armée de l’air suisse, et un entrepreneur détenteur de huit records du monde en lien avec les vols solaires.

Le cockpit du Solar Impulse 2 mesure 3,8 m3 et contient des réserves d’oxygène, de la nourriture et l’équipement nécessaire aux aviateurs pour survivre jusqu’à cinq jours sans escale. Les sièges font office de lits et de toilettes et sont recouverts d’un matériau isolant pour les protéger des rigueurs de températures variant entre +40° et -40° C.

L’itinéraire, qui vient d’être dévoilé, prévoit un décollage à Abu Dhabi et un trajet vers l’est en direction d’Oman, puis de l’Inde. L’avion solaire se posera ensuite en Chine, traversera le Pacifique, fera escale à Hawaï, dans les grandes plaines américaines et à l’aéroport JFK de New York. De là, il s’envolera de nouveau pour survoler le Pacifique, fera un dernier arrêt en Afrique du Nord ou dans le sud de l’Europe avant d’atterrir à Abu Dhabi, cinq mois après son départ.

Dès que le Solar Impulse prendra son envol dans quelques semaines, nous suivrons sa progression. Ce projet est une étape importante de l’histoire de l’aviation et un premier pas vers un futur plus écologique grâce à l’abandon du carburant fossile.

A défaut de pouvoir vous proposer un vol en avion solaire, PrivateFly a à sa disposition une flotte importante de jets privés. Pour des conseils sur le jet privé le plus adapté à vos besoins, contactez l’équipe de PrivateFly 24h/24 par e-mail ou par téléphone au  ou par téléphone au +33 1 70 70 77 87.

Contenu connexe

April 22, 2020

L’avion privé électrique est-il prêt au décollage ?

L’aviation d’affaires est l’un des secteurs les plus innovants et les plus avancés en matière d’ingénierie et de technologie. Les performances des jets privés, en vol comme au sol, ne cessent d’être perfectionnées, leurs cockpits…
December 16, 2019

Le premier vol commercial entièrement électrique

Le vol a décollé le 10 décembre de la base d’hydravions Harbour Air à Richmond, au sud de Vancouver.
March 26, 2019

Le futur de l’aviation se trouve-t-il dans les carburants alternatifs durables ?

Les carburants alternatifs durables pourraient permettre de réduire considérablement les émissions en CO2 des avions d’affaires. Voici 5 Q&R pour connaître mieux cette nouvelle forme d’énergie.