February 28, 2014

Un supersonique sans hublots : le Spike S-512

Cette semaine, le jet supersonique S-512 (actuellement en cours d’élaboration par l’avionneur Spike Aerospace) fait la une de nombreux médias à cause de ses hublots… car en fait, il n’en a pas.

Si l’idée de voler à bord d’un avion sans fenêtre vous rend un peu claustrophobe, rassurez-vous. Le Spike S-512, qui devrait être lancé en 2018, sera en fait pourvu de « hublots virtuels » : des images projetées sur des écrans haute définition.

Plus que de simples ouvertures, ces images filmées par de petites caméras réparties sur l’ensemble du fuselage, vous permettront de profiter d’une vue panoramique complète sur l’extérieur.

En cas de vertige, vous pourrez aussi faire le noir complet ou vous détendre devant le paysage de votre choix.

Ce projet de Spike Aerospace, une société basée à Boston, n’est pas seulement un gadget technologique à la pointe de la haute définition, c’est surtout un moyen d’améliorer la vitesse et l’efficacité énergétique de l’appareil.

Comme les fenêtres forment l’élément le plus fragile de la structure d’un avion (et de toute construction), toute découpe dans le fuselage affecte donc la solidité et l’aérodynamisme de l’ensemble. Un jet, surtout s’il est supersonique, sera donc plus rapide et plus économique sans hublots.

C’est la raison pour laquelle les avions militaires n’ont aucune ouverture en dehors du cockpit, mais pour le reste des appareils, puisque la plupart des passagers préfèrent avoir la possibilité de regarder par la fenêtre, les avionneurs ont jusqu’à présent avant tout cherché à améliorer la conception et l’intégration des ouvertures dans le fuselage, afin d’offrir la meilleure vue possible sans trop nuire aux performances de l’avion.

Spike Aerospace a annoncé que son appareil de 18 places (qui devrait coûter 80 millions de dollars) pourra voler à Mach 1,6 et donc effectuer la liaison entre Londres et New York en moins de quatre heures.

À titre de référence, il faut actuellement un peu plus de six heures au plus rapide des jets privés, le Gulfstream G650, pour effectuer le même trajet, et environ sept heures aux autres jets longue portée.

D’autres projets de jets supersoniques sont en cours de réalisation, notamment l’Aerion SBJ d’Aerion Corporation dont le lancement était initialement prévu en 2015.

Apparemment, il ne devrait pas s’envoler avant la fin de la décennie, nous verrons donc s’il parvient à concurrencer le Spike S-512, ou si ces deux avions se font doubler par un concurrent.

Contenu connexe

May 18, 2021

Dassault dévoile le Falcon 10X

Fin du suspense : le nouveau Falcon sera un jet à cabine XXL. Le groupe Dassault Aviation a dévoilé le 10 mai dernier le Falcon 10X lors d’une cérémonie de lancement entièrement virtuelle et diffusée en…
February 06, 2019

Ces constucteurs automobiles qui conçoivent des jets privés

L’automobile et l’aviation sont plus proches qu’on le pense. Et même si les uns volent et les autres roulent, on retrouve souvent des similarités étonnantes entre les avions et les voitures conçus par une même marque.
October 03, 2018

Comment un artiste transforme des pièces d’avions en œuvre d’art

Que deviennent les avions inusités deviennent après être mis hors service ? Les plus chanceux tombent dans les mains de la société Intrepid Design qui les transforment en magnifique œuvres d’art.