Prédictions pour l’aviation d’affaires en 2017

Prédictions pour l’aviation d’affaires en 20172016 a été une année chargée pour PrivateFly. De l’ouverture de notre bureau aux États-Unis à l’annonce de notre millionième recherche de vol en ligne via notre site, notre équipe a été bien occupée.

PrivateFly s’efforce à être attentif aux nouvelles demandes de la clientèle de l’aviation d’affaires qui veut plus de transparence, des prix juste et un service rapide et efficace. À force d’innovation technologique et d’une connaissance du marché de plus en plus accrue, nous ne cessons de nous améliorer.

Et nous commencerons 2017 sur la même poussée et la même volonté d’offrir le meilleur service à nos clients. Cette nouvelle année promet d’être pleine de nouveautés et de grands projets qui se préparent dans le monde des avions privés.

Que se passera-t-il en 2017 ? Voici quelques-unes de nos prédictions pour l’aviation d’affaires.

1- Le décollage des monoturbopropulseurs

En janvier 2017, les monoturbopropulseurs seront introduits sur le marché de la location en Europe.

Le Pilatus PC-12, le TBM 9000 de Daher et le Gran Caravan sont prêts à recevoir une autorisation officielle de l’EASA qui leur permettra d’être affrétés pour des déplacements à travers l’Europe.

La transition ne se fera évidemment pas du jour au lendemain, puisque l’introduction des monoturbopropulseurs sur le marché implique beaucoup de formalités administratives, l’entrainement des pilotes et parfois de nouvelles infrastructures dans les aéroports pour accueillir ce nouveau type d’avions privés. Mais le potentiel des monoturbopropulseurs (ou SETP) promet de remuer le marché.

Le Cessna Denali

Le Denali est le dernier né de Cessna, qui mise sur les monoturbopropulseurs pour étendre son marché

En effet, les appareils tels que le PC-12 sont à la fois tendance moins coûteux que les jets légers. Ils offrent une alternative souvent plus économique et ont déjà gagné en popularité aux États-Unis (où ils sont légalement opérationnels depuis plusieurs années).

Ces avions privés sont parfaits pour des trajets courts de type « air taxi » d’une ou deux heures. Et avec le Cessna Denali prévu pour 2018, la demande pour les monoturbopropulseurs est prête à décoller.

2- Plus de collaboration du côté des opérateurs et des services aéroportuaires

Le marché européen est encore très fragmenté avec plus de 1 500 opérateurs détenant un certificat de transporteur aérien (CTA ou AOC en anglais) dont 95% possèdent moins de 10 appareils.

Au cours des dernières années, plusieurs opérateurs se sont alliés et ont fusionné avec des services aéroportuaires de jet privé (FBO), dont Gama Aviation et Hangar8 ou encore LEA et Luxaviation qui se sont ensuite joints à ExecuJet. De nos jours, les opérateurs avec une flotte de plus de 7 avions ont plus de chances de réussir.

Accord d'hommes d'affaires devant un jet privé

Plus récemment, l’opérateur français d’air taxi Wijet s’est associé à son concurrent anglais Blink afin d’étendre sa flotte au nombre de 15 Citation Mustang, des jets légers de quatre places. Cette fusion permet aux deux entreprises de concurrencer l’opérateur autrichien GlobeAir, qui possède une flotte similaire.

En 2016, nous avons assisté à l’union des deux FBO Signature et Landmark. En 2017, nous verrons certainement de nombreuses petites entreprises de services aéroportuaires s’allier à de plus grands acteurs. De nombreux opérateurs chercheront également à s’allier à des FBO basés dans des aéroports stratégiques.

Nous prévoyons donc que 2017 sera l’année des fusions pour l’industrie de l’aviation d’affaires.

3- Un ralentissement des livraisons d’avions

Depuis un pic de 1 317 livraisons d’avions privés en 2008, les constructeurs produisent de moins en moins d’unités, avec seulement 718 livraisons en 2015. Les prévisions annoncent une baisse de 6% en 2016 et 2017 suivra certainement cette tendance négative.

La récession de 2008 a eu un impact important sur les livraisons de nouveaux avions privés et les ventes ont des difficultés à redécoller.

Challenger 350 dans le ciel

L’excellent rapport qualité-prix fait du Challenger 350 l’un des jets privés les plus vendus cette année. Image : Bombarider

Même si les avionneurs cherchent à créer des arguments de clé de vente pour se démarquer, il est peu probable que les ventes remontent dans les deux prochaines années.

À l’inverse, la crise a entrainé une montée d’intérêt pour les jets d’occasion et la location d’avions privés. En effet, la clientèle de l’aviation d’affaires voit un avantage économique à louer des jets pour ses déplacements, permettant d’être plus flexible et d’éviter les coûts de maintenance.

4- Une demande importante des petits, ou très grands, jets privés

Les extrêmes des jets privés semblent de plus en plus être demandés, et cela devrait continuer en 2017 !

Du côté des petits avions, les jets très légers (VLJ) et les turbopropulseurs sont de plus en plus demandés à la location, comme le démontre notre rapport sur la tendance de la location de jet privé.

Citation Mustang de Cessna

Le Citation Mustang est un jet très léger économique et flexible

Ces petits avions attirent à la fois les nouveaux clients et ceux qui passent du jet moyen au jet léger.

À l’autre extrémité, les avions de ligne reconvertis en jet privé VIP regagnent en popularité et nous prévoyons une hausse de la demande de cette catégorie de jet pour 2017.

5- L’industrie va devoir réagir aux incertitudes politiques et économiques

Nous sortons d’une année pleine de turbulences d’un point de vue politique, avec d’abord le Brexit puis l’élection surprenante de Donald Trump et l’arrivée des élections présidentielles en France. Beaucoup de débats ressortent de ces évènements, mais peu de certitudes sont encore définies.

Pendant la récente conférence de Corporate Jet Investor à Miami, un sondage a révélé que l’industrie pense que l’élection de Trump apportera un point positif à l’industrie. Mais la confiance dans les sondages est assez faible de nos jours, donc il faudra attendre de voir les résultats réels pour en connaitre l’impact.

Trump Force One de Donald Trump

Donald Trump va devoir laisser son Trump Force One pour le jet officiel du président américain Air Force One

Une chose est sûre, l’industrie va devoir réagir rapidement et s’adapter aux changements politiques et économiques afin d’en profiter (ou d’éviter les dégâts).

6- Les destinations reculées et le voyage sur-mesure va se développer

Les destinations lointaines et les expériences de voyage uniques attirent de plus en plus de voyageurs. Ce sont deux tendances de voyage qui se développeront sans doute l’an prochain.

Nous recevons de plus en plus de demande de la part d’agents de voyage pour des vols en jet privé vers des lieux atypiques.

Ile de Paques

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’aviation privée, qui offre un moyen de déplacement complètement sur-mesure. Nous devrions donc voir une augmentation des vols de loisir en 2017.

7- Une évolution du profil du client de l’aviation d’affaires

L’aviation d’affaires est populaire auprès des industries de la finance, du sport, du divertissement, de l’énergie… et évidemment auprès des personnes fortunées.

Mais le jet privé est de plus en plus vulgarisé et attire aujourd’hui les industries scientifiques, les entreprises de recrutement, les entrepreneurs, et d’autres dont beaucoup réservent leurs jets eux-mêmes directement sur leurs portables ou en ligne, plutôt que de passer par un assistant de direction.

Rechercher un vol grâce à l'app de PrivateFly

Les clients de l’aviation privée sont également de plus en plus confortables avec la technologie et requièrent plus de transparence et de facilité lors de la réservation.

8- Une industrie plus régulée grâce à des systèmes d’accréditations

Argus et Wyvern sont les programmes d’accréditation fondamentaux pour les courtiers et les opérateurs de jets privés.

Les courtiers sont de plus en plus réglementés et seulement certains ont réussi à obtenir le statut de courtier certifié Argus, dont PrivateFly qui est le second en Europe. Cette certification est un engagement et une confirmation du suivi des règles professionnelles et sécuritaires de la part de l’entreprise.

PrivateFly certifié Argus

Notre PDG Adam Twidell lors de l’annonce de la certification ARGUS de PrivateFly

Les clients européens connaissent encore peu l’existence de ces certifications, mais cela changera en 2017. Ces programmes vont devenir essentiels pour réussir sur le marché.

9- Le long-courrier va gagner du terrain

Certains des jets privés les plus demandés sur le marché de la location doivent faire une escale s’ils effectuent des trajets très longs, comme le célèbre GIV de Gulfstream qui peut se rendre le Paris à New York, mais rarement plus loin.

Falcon 8X de Dassault

Le Falcon 8X de Dassault est le plus performant des jets d’affaires de l’avionneur français

D’ailleurs, certains avionneurs se préparent déjà à cette tendance. Le Gulfstream G650 reste pour l’instant l’avion le plus performant sur les très longs trajets, alors que Dassault vient de sortir le Falcon 8X, un rival de taille, et que Bombardier prépare le Global 8000.

10- Une définition plus précise des différents modèles d’affaires

De nombreux modèles d’affaires ont récemment fleuri au sein de l’industrie et beaucoup d’entreprises ont testé de nouveaux types de services de location. Du partage de jet à la « navette privée », il existe de nos jours de nombreuses façons de voyager en jet privé, avec leurs inconvénients et leurs avantages.

Il est intéressant de voir de nouvelles innovations apparaitre dans notre secteur. De plus, ces nouveaux services élargissent le marché de la location de jet privé à de nouveaux clients. Mais il est important de pouvoir définir ces modèles et les différencier, et nous pensons que 2017 s’en chargera.

Jet de location et passagers prêts pour le départ

Les « navettes » proposent aux voyageurs d’affaires de voler en jet privé sur des vols planifiés, en partageant le jet avec des inconnus. Ce modèle permet de profiter du confort de l’aviation d’affaires mais n’a rien de la flexibilité et du « privé » de la location du jet complet.

Certains modèles se définissent autour d’un tarif annuel (comme un abonnement à une salle de gym), qui dépend de la fréquence de vol et de la disponibilité des appareils, réduisant les possibilités des adhérents.

La location ponctuelle de jet privé est souvent un peu plus coûteuse mais elle a l’avantage d’être complètement privée et offre un service de qualité sans contrainte de disponibilité.

Lorsqu’ils affrètent un « jet privé », les voyageurs d’affaires ont des attentes bien particulières. Il est donc essentiel de définir les services proposés et ce qu’ils comprennent.

Où que vous souhaitiez vous rendre en 2017, notre équipe de vol est prête à vous assister. Contactez-nous en ligne ou par téléphone au +33 (0)1 70 70 77 87.